Un excès d’harmonie n’est pas propice à l’innovation

Les bonnes idées sont importantes, il s’agit cependant de choisir celles d’entre elles qui sont les plus judicieuses et de les concrétiser avec succès. Mais comment transforme-t-on de bonnes idées en innovations et, partant, en bonnes affaires? Le Leader a demandé son avis à Patricia Wolf, responsable du Zukunftslabor CreaLab et professeure à l’Institut d’économie d’entreprise et d’économie régionale de la Haute école de Lucerne.

Matière grise, ferveur et travaux d’Hercule

Les entreprises suisses comptent parmi les plus innovantes au monde. Des classements tels que le Global Innovation Index attestent de l'avance de la Suisse par rapport à d’autres pays. Plus de 550 000 PME y contribuent! Une orientation clients marquée, une culture de l’innovation bien ancrée et une marge de manœuvre suffisante pour la recherche et le développement sont les trois facteurs de réussite d’une entreprise innovante.

La flexibilité a besoin de temps et de confiance

Le monde du travail moderne suppose une flexibilité dans les relations de travail. De nombreuses entreprises s’apprêtent déjà à mettre en œuvre des stratégies de travail mobile et flexible. Mais quels sont les facteurs d’influence, les opportunités et les défis des nouveaux modèles de travail? Dialogue à ce sujet avec le professeur Martina Zölch, responsable de l’Institut de gestion du personnel et d’organisation de la Fachhochschule Nordwestschweiz.

De la flexibilité plutôt qu’une journée de travail de huit heures

Le monde du travail de demain se caractérisera par des modèles de travail mobiles et flexibles. Le savoir-faire est primordial, et non le lieu de travail. Ainsi, non seulement des technologies et un aménagement de l’espace correspondants seront nécessaires, mais aussi une culture d’entreprise appropriée. Cela représente un défi et une opportunité tant pour les entreprises que pour les chefs et leurs collaborateurs.